saumur-agglo doue-la-fontaine loire-longue gennois

Val de Loire UNESCO et SCoT

Le Grand Saumurois - et depuis le 1er janvier 2017 l'agglomération Saumur val de Loire - est au cœur de l’inscription Val de Loire UNESCO. 

unesco perimètre

Avec l’accompagnement de la mission Val de Loire, un groupe d’experts a identifié les caractères saumurois du label Unesco en vue de les inscrire dans le document d'urbanisme SCoT.Téléchargez la note de caractérisation, annexée au diagnostic SCoT.

Ceci répond aussi au positionnement choisi pour SCoT en cours d'élaboration : Le développement touristique est conçu comme une « locomotive » du développement économique général et comme la preuve de la capacité du Grand Saumurois à conforter son tissu économique notamment industriel et à assurer sa « montée en gamme » économique, en s’appuyant sur son positionnement au centre d’un vaste bassin de vie ligérien et en interface des deux régions Centre et Pays de Loire.

Caractères UNESCO Grand Saumurois

L’objet du travail réalisé est de caractériser les composantes de la Valeur Universelle Exceptionnelle du Val de Loire sur le territoire du Grand Saumurois et de définir une stratégie patrimoine mondial à l’échelle du SCOT. Elle a pour but d’aider les décideurs à harmoniser leur action qui s’intègre dans le cadre du Val de Loire inscrit sur 280km au patrimoine mondial de l’UNESCO. Les contributeurs ont présenté une synthèse de leurs travaux par trois composantes caractéristiques du Grand Saumurois à l’échelle UNESCO :
• Le paysage fluvial (page 7 de la note VUE SCoT) : Un ensemble géomorphologique, une colonisation agricole impulsée par les communautés monastiques, l’endiguement du fleuve et le peuplement de la vallée, le développement économique lié au fleuve
• La Grande Côte Saumuroise (page 12 de la note VUE SCoT) : Un habitat de coteau, Typologie et évolution, Le vignoble et le coteau, Le renouveau du troglodytisme, de nouvelles utilisations, Le développement de sites fortifiés
• Un ensemble patrimonial (page 25 de la note VUE ScoT) : Les couleurs du bâti, L’organisation du territoire et la morphologie des villages et des hameaux, Une typologie marquée et diversifiée du patrimoine religieux et civil, La multitude de manoirs et châteaux, Saumur, du château-palais au laboratoire des idéaux du Siècle des Lumières.

Cette analyse de la valeur universelle exceptionnelle à l’échelle du Grand Saumurois, met en exergue quelques éléments majeurs de composition de l’espace (page 35 de la note VUE SCoT), et principalement une logique d’organisation des paysages : la trame organique du parcellaire agricole associée à la trame géométrique des édifices et bâtis composent une échelle harmonieuse sur laquelle s’appuie toute la logique du paysage et de ses motifs.
L’inscription d’implantations nouvelles respectant ces principes permet une composition avec le site qui, sans dépenses particulières, renforce la valeur paysagère du lieu. Ceci fonde l’essentiel des préconisations d’aménagement et de construction.

Les enjeux portés par la V.U.E. en Grand Saumurois

Les enjeux portés par la VUE (valeur universelle exceptionnelle) en Grand Saumurois pour l’expression de sa mise en valeur :
  • Connaitre pour mieux agir : les patrimoines bâtis du Saumurois, les savoir-faire artisanaux  en matière de construction, Les savoir – faire ruraux  (entretien des espaces naturels) et agricoles (viticoles)
  • Révéler le caractère du lieu : La prise en compte des  vues, perspectives et covisibilités, Le statut spécifique des levées  et leur traitement en « route-paysage » avec des points belvédères
  • Adapter le patrimoine aux usages contemporains : Les rives du fleuve (naturelles et portuaires) aux usages publics de loisirs, Les espaces troglodytiques aux usages résidentiels et économiques 
  • Créer le patrimoine de demain : Le principe du maintien d’une harmonie de composition architecturale, urbaine et paysagère, compatible avec la trame patrimoniale du paysage, L’intégration des nouveaux quartiers (implantations, formes, gabarits, matériaux)
  • Créer le paysage de demain : L’agriculture (les prairies, l’agriculture péri-urbaine, la viticulture), La forêt (le traitement de la lisière, la gestion durable de la forêt, les usages touristiques), l’impact du changement climatique. 

Le résultat de cette description conduit à exprimer les attendus suivants pour l'étape finale du SCoT - le DOO -, en cohérence avec le schéma touristique du territoire :

• la côte saumuroise du Thoureil à Montsoreau, et sa singularité troglodyte reprise récemment par le programme SPOT d’Atout France,
• la rive droite dans son expression Nature et patrimoine, par des aménagements simples pouvant trouver continuité sur le Val de Loire,
• l’échelle de conception appuyée par la trame organique (héritage agricole) et la trame géométrique (urbaine), et mettant en valeur les motifs paysagers. C’est la base d’un aménagement intégré et réussi.

Téléchargez la présentation des enjeux "UNESCO" pour les orientations du SCoT.

Dés à présent, les collectivités sont engagées pour la mise en oeuvre de programmes et projets d'aménagement mettant en valeur le patrimoine Loire UNESCO, grâce à l'appui de la Région des Pays de la Loire (fonds NCR) : 

  • Mise en valeur de l'église Saint Maurice - commune de Souzay-Champigny
  • Restructuration de la rue Robert d'Arbrissel près de l'Abbaye Royale de Fontevraud - commune de Fontevraud l'Abbaye
  • Reconversion du site des Dames Barrau en un espace gastronomique et d’hébergement touristique - commune de Gennes-Val de Loire
  • Valorisation de la place de l'Eglise - Commune de St Clément des levées
  • Valorisation des abors de l'église St Pierre de Retz - Commune de Montsoreau
  • Requalification de la place St Pierre - Ville de Saumur